Initier les enfants à la lecture (Partie 1/2)

Publié par Maman géniale le

Initier les enfants à la lecture (Partie 1/2)

 

Un enfant qui lit sera un adulte réfléchit.
 

Dans un monde où le numérique bat son plein, les livres battent en retraite…


Dès le plus jeune âge, le livre est un outil formidable pour l’enfant. Le mâchouiller (s’il est en tissu), le feuilleter, l’écouter raconter. Nous allons voir brièvement l’importance de la lecture chez les enfants. J'ai fait le choix de traiter le sujet en 2 parties au vu de la quantité de choses à dire :)

 

Mon histoire

Tout d’abord, je vais vous parler brièvement de l’utilisation que j’ai fait de la lecture avec ma fille. Voulant limiter sa consommation d’écrans, j’ai dû trouver une alternative pour la divertir. Etant persuadée des effets bénéfiques de la lecture chez les enfants, j’ai souhaité instaurer celle-ci dans notre quotidien. Depuis toute petite, je l’emmenais à la bibliothèque, je lui lisais des histoires ou alors je la laissais se servir dans les bacs et elle les regardait d’elle-même. Je trouve l’environnement de la bibliothèque apaisant, calme, c’est une raison aussi pour laquelle je voulais la familiariser avec cette atmosphère. 

Nous empruntons des livres régulièrement et les lisons à la maison. Chaque soir, sans exception mon mari ou moi lisons un livre à notre fille. C’est le plus souvent à sa demande. Les week-ends nous avons plus de temps donc nous lisons ou regardons plus de livres au cours de la journée. Nous lui avons acheté une petite bibliothèque (cf. photo) qui permet de faciliter l’accès, nous la laissons à sa disposition et elle se sert toute seule.

lecture enfant ecran

Elle aime aussi avoir ses moments seule (généralement avant d’aller à l’école pendant que je me prépare) pour regarder ses livres. 

lecture, enfant, developper, fille, commencer, garçon,

 

Nombre de personnes nous ont souligné le fait que notre enfant s’exprimait correctement avec un vocabulaire riche pour son âge. Parfois même allant jusqu’à la comparaison de leurs enfant, neveu ou autre. Ce qui, je trouve, est très gênant pour un parent, car rappelons-le, chaque enfant évolue à son rythme, bien que l’environnement soit influent, à chacun son évolution. Je suis persuadée que la lecture influe sur ses résultats, car parfois même elle me surprend à dire des mots que nous n’employons pas dans notre langage courant. C’est pourquoi aujourd’hui je souhaiterais partager avec vous mon expérience, car je suis convaincue des bienfaits de la lecture chez les enfants.

L’avantage du format livre pour apprendre

C’est bien connu, on apprend bien mieux avec les livres plutôt que la télévision ou les dessins animés dits « éducatifs ». Notre cerveau préfère le format livre plutôt que les écrans. Nous apprenons mieux munis d’une feuille et d’un stylo plutôt qu’avec un MacBook. Ce n’est pas moi qui le dis, ce sont les études dernièrement menées (http://www.learntechlib.org/p/201271/). En outre, les programmes éducatifs à la télévision se révèlent bien moins efficaces qu’une interaction avec un parent. L’enfant a besoin qu’on lui nomme les objets, qu’on lui montre l’objet au moment où l’on prononce le mot, et de nombreux détails qui ont leur importance et que la télévision n’offre pas.

 

« Premièrement, nous l’avons dit, notre cerveau est bien moins attentif aux stimuli vidéo qu’aux incarnations humaines. Or, l’attention favorise grandement la mémorisation. Il n’est dès lors pas étonnant que papa et maman se révèlent des enseignants infiniment plus efficaces que n’importe quel contenu audiovisuel supposément éducatif. »

P273. La fabrique du crétin digital. DESMURGET Michel.

 

 éducatif, enfant, apprentissage, bébé

 

Le livre, un outil d’apprentissage

Les livres sont un excellent moyen pour apprendre, et ce, quel que soit l’âge ou le niveau de l’enfant. Par exemple, avec ma fille de 2 ans qui porte un intérêt particulier aux animaux. Je lui ai acheté le livre intitulé « Mon mini imagier des animaux ». Grâce à ce livre, elle a élargi ses connaissances en ce qui concerne les animaux (moi aussi d’ailleurs). Elle a aussi appris à associer la photo de l’animal à son nom. A plusieurs reprises, j’ai été impressionnée par sa capacité de mémorisation. Je suis persuadée du potentiel de chaque enfant. Il est à disposition, à nous de l’exploiter pour le faire progresser. 


dormir, heureux, apaiser, enrichit, lecture,livre
On peut utiliser aussi les livres pour apprendre nombre de connaissances, aussi diverses soient-elles : les couleurs, les formes, les émotions (je dédierai un article à ce sujet). Ou bien même les nouvelles expériences ou situations auxquelles l’enfant peut être confronté par exemple : l’entrée en crèche, l’entrée en école maternelle, première nuitée chez grand-mère, etc.. C’est une ressource qui peut aider les parents. Il y a une multitude de livres, à vous de les adapter en fonction des besoins de votre enfant.


Un très bon exemple aussi qui a bien fonctionné avec ma fille c’est le Larousse des 1000 mots. Excellent outil pour apprendre de nouveaux mots. Je vous le conseille vivement ! Au début, nous le feuilletons ensemble, je nommai les objets, au fil du temps c’était elle qui nommait les objets. Et si elle avait besoin, elle me demandait. Maintenant, elle veut que je l’écoute fièrement. Ce type d’imagier expose développement enfant montessorià de nouveaux mots ce qui augmente drastiquement son vocabulaire puisqu’elle apprend sa signification et elle le visualise dans son contexte. Puisque dans ce livre, les objets sont regroupés dans des situations et des environnements logiques (ex. : la mer/la plage) 
 

Différentes sortes de livres 

Par ailleurs, il existe plusieurs sortes de livres pour les enfants : des livres à rabats, sonores, interactifs, composés de texture à découvrir, les imagiers, histoire avec CD audio, magazines, etc.. Le mieux, je pense, est d’offrir un panel à votre enfant. Transmettez le goût de la lecture. Ma famille par exemple sait que pour faire plaisir à ma fille, il faut lui offrir un livre ! Par exemple, une fois que ma fille a décidé d’enlever définitivement sa couche la nuit, mon mari et moi l’avons emmené dans une librairie et nous l’avons laissée choisir deux livres. Elle avait tellement le choix qu’elle ne savait plus où donner de la tête ! 

 

Je vous invite à lire la partie 2 qui contient des informations précieuses !

← Article précédent Article suivant →